L’Arras Film compte sur ses partenaires !

L’Arras film c’est 300 projections, des dizaines d’invités venant de toute l’Europe, des conférences, une compétition, des afters musicaux… mais tout cela a un prix. Les partenaires ont donc un rôle prépondérant dans l’organisation et le développement de cette manifestation.

Un festival de cinéma… ça coûte cher !

Si le festival enregistre environ 45 000 entrées, les recettes de celles-ci ne suffisent pas pour couvrir les frais d’un événement à l’ampleur croissante. Selon Eric Miot  « Un festival comme celui-ci ne peut pas vivre seul. C’est un rendez vous d’intérêt général pour lequel on pratique des tarifs intéressants. Les entrées à elles seules ne nous permettent donc pas de financer une telle manifestation. ».

Des partenariats qui durent

Pour financer son festival, l’Association Plan Séquence – organisatrice de l’événement –  peut compter sur de fidèles soutiens, présents depuis longue date.

D’abord, des partenaires publics : au niveau local avec le soutien de la municipalité, « mais aussi au niveau départemental, régional, national voire même européen », assure Sylvain Crapez, président de l’Association Plan  Séquence.

Pour Frederic Leturque, maire d’Arras, l’Arras Film « C’est l’un des trois rendez-vous qui donnent une identité à la ville. Il y a le main square, qui cherche à attirer un public varié en faisant venir des vedettes du monde entier, le marché de Noël, très grand public et le Arras Film festival, attirant de par son ampleur internationale. » Le soutenir, c’est un pari osé qui dure depuis presque 20 ans. « C’est un partenariat et un investissement qui ne s’est pas démenti ! On a eu raison de l’accueillir alors que Lille l’a refusé. » Ils peuvent le regretter…

Pour faire vivre le Arras Film Festival, les partenaires privés sont également indispensables. Eric Miot le confirme: « Ce sont eux qui apportent le plus. C’est un double intérêt. Pour le partenaire : associer son image à un évènement qui a bonne presse, pour montrer son soutien à la culture. Pour nous, des financements qui nous permettent de résister et grandir. » Pour Pierre Forgereau, directeur de territoire chez Veolia, soutenir le Arras film  » C’est contribuer à la vie du territoire. Les festivals de film drainent énormément de monde. Beaucoup d’entreprises privées soutiennent le Foot, mais c’est important de laisser sa place à la culture. »

Mais s’il y a un point commun entre le foot et le Arras Film Festival, c’est évidemment l’aspect rassembleur et chaleureux de celui-ci… raison de plus pour l’accompagner et le faire durer.

Par Maxime Laurent

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s