PopCorn Reborn, la Projection interactive au Cinémovida

En cette 19ème édition du festival du film d’Arras, deux rétrospectives thématiques de films sont proposées. L’occasion de jeter un coup d’œil dans le rétroviseur du cinéma international que le festival s’évertue à mettre en avant chaque année.

L’une de ces rétrospectives, estampillée « Good Cop Bad Cop », illustre en majorité le virage que prend sur grand écran la figure du policier à l’aube des années 50, troquant le costume de l’incorruptible défenseur des lois pour celui du flic véreux, brutal . L’association PopCorn Reborn propose de joindre à la programmation du Cinémovida, de la rétrospective animé par leurs soins. Ils ont choisi Police Fédérale Los Angeles, long métrage signé William Friedkin sur un membre des services secrets américain qui décide de venger la mort de son coéquipier en braquant un convoyeur de fonds.

Nous avons posé quelques questions à Hadrien, l’un des membres de PopCorn Reborn qui animera la projection du film mardi à 21h15

Hadrien a 29 ans, le cinéma pour lui, c’est une vraie passion… de celles qui remontent à l’enfance. On le retrouve affairé au Cinémovida à servir pop corns et boisson.

45581732_348471139055916_1097477479725006848_n

– Pop corn reborn, qu’est ce que c’est ?

On est spécialisés « films des années 80-90 », les films de la pop culture et ses acteurs comme Stallone, Shwarzenegger… C’est ceux qui ont bercé notre enfance, qui nous ont aidé à développer notre imagination. Gamin je les visionnais en Vidéo Club.

– Comment se passe le choix du film ?

Une liste nous est proposée, on sélectionne un film qui nous plait parmi ceux restaurés en variant les genres et on passe un court métrage qu’on a réalisé juste avant la projection. Après , on laisse les gens donner leur avis , s’exprimer. Le plus important c’est que les gens passent une bonne soirée, c’est comme une soirée pizzas entre potes au cinéma, entre nous.

– D’où est venue l’idée ?

A la base, on avait plutôt l’idée de filmer nous même quelque chose . Ça vient de Guillaume et Giovanni. Puis j’ai suggéré de faire un duo comique avec Guillaume et nos premières vidéos étaient sur Facebook, mais au fur et à mesure on a changé de projet. Il y a un an et demi à peu près, on a lancé notre premier court métrage avant le film « Total Recall » . En général le tournage dure deux à trois nuits et le montage deux semaines. On est cinq: Benjamin, Guillaume, moi, Giovanni et Maude . Benjamin tourne et monte, Guillaume aussi . Je suis l’acteur et Maude est notre maquilleuse.

– Pourquoi avoir choisi le film Police fédérale Los Angeles cette semaine ?

C’est un film incroyable. Et le réalisateur y joue pour beaucoup, on lui doit L’Exorciste, le Tombeau de la Mort, French Connection…

– Vous pensez continuer votre activité sur Arras ?

Oui, totalement. Je suis d’Arras et on va rester au Cinémovida, on a un public fidèle ici. En général à peu près 100 personnes viennent à nos projections tous les mois . Notre public est tout âge, on ne vise pas une tranche particulière et ça fait plaisir de voir que des adolescents viennent parfois tout seuls pour découvrir les films cultes des années 80-90 ou voir que des personnes un peu plus âgées viennent pour redécouvrir les films qu’ils visionnaient habituellement en VHS et non au cinéma. Après on va même boire un verre avec certains d’entre eux chez un partenaire local.

 

Popcorn Reborn attend donc les intéressés

ce mardi dans une ambiance détendue et de partage.

 

Par Camille Aubourg et Roxane Sygula

%d blogueurs aiment cette page :