Arras film festival 2018 : j’ai vu « La dernière folie de Claire Darling »

Ce Mercredi 7 Novembre dans le cadre de l’Arras film festival, j’ai assisté à la séance du film « La dernière folie de Claire Darling » réalisé par Julie Bertuccelli.

Claire Carling_05.JPG

Synopsis

Dans un petit village de l’Oise, Claire Darling, se réveille un matin dans son château, persuadée de vivre son dernier jour. Elle décide alors de vider sa maison de tous ses meubles et ses objets. Cet acte de folie fait revenir sa fille Marie, qu’elle n’a pas vu depuis 20 ans. Un film émouvant basé sur la mémoire, la transmission et le rôle des objets dans notre vie.

J’ai aimé

  • L’intrigue autour de la pendule, qui marque l’idée du temps, de l’âge et de la mécanique comme un aller-retour temporel
  • L’approche délicate des émotions que l’on retrouve tout au long du film
  • Le voyage incessant entre mémoire et réalité qui renforce l’aspect émotionnel du film
  • L’interprétation réaliste des acteurs (Catherine Deneuve, Alice Taglioni, Chiara Mastroianni) qui permet une certaine identification aux personnages.
  • Le décor empreint de réalisme dans lequel le film a été tourné

J’ai moins aimé

  • Une fin surprenante et imprévisible qui dénote du ton général du film
  • L’atmosphère mélancolique du film, bien qu’approprié à l’histoire

 

Claire Carling_03(1).JPG

 

Par Alexis Lambalieu et Elise Dupont.

%d blogueurs aiment cette page :