Arras Film Festival 2018: On a testé pour vous les ateliers « effets spéciaux » du 7 novembre

L’Arras Film Festival, ce n’est pas qu’une série de projections de films, c’est aussi une bonne opportunité pour proposer au public des ateliers pour apprendre les bases du cinéma. Aujourd’hui, nous avons testé pour vous un cours de storyboarding et une séance de maquillage « effets spéciaux » à la Canopé.

Tout d’abord, Merry Viersac, storyboardeur de métier, nous a transmis les bases du dessin de visage et des différentes expressions faciales. Ce professeur en école d’animation, véritable « couteau suisse » nous explique: « Je ne montre jamais mes dessins à mes élèves, je veux qu’ils imaginent par eux-mêmes ». Passionné par son métier, il a animé avec enthousiasme cet atelier auprès d’une dizaine d’élèves du lycée Gambetta-Carnot d’Arras, qui on suivit avec grand intérêt les conseils du professionnel.

 

Après cette séance de dessin, nous avons rejoint Laura Bernard, maquilleuse professionnelle, qui a initié quelques jeunes à l’art de l’effet spécial. Au programme, impact de balle, cicatrices, brûlures, … qui ont montré qu’avec un flacon de latex, un peu de colle et du faux sang, on pouvait se retrouver en quelques minutes avec un bras déchiré, ou un visage déformé.

 

Par Flora Klich et Clémence Martin