Arras film festival 2018 : j’ai vu Bird People

Ce vendredi 9, dans le cadre de l’Arras film festival, j’ai assisté à la séance du film Bird People réalisé par Pascale Ferran.

bird people.jpg

Synopsis

Près de l’aéroport de Roissy, un américain nommé Gary, soumis à de très lourdes pressions professionnelles et affectives, décide de changer soudainement le cours de sa vie. De plus, Audrey, une jeune femme de chambre de l’hôtel, voit son existence changer après avoir été victime d’un événement fantastique. Un film poétique qui reflète à la fois la société actuelle.

J’ai aimé

  • La poésie dégagée tout au long du film, qui rend celui-ci unique et original.
  • Le fait de suivre deux protagonistes en même temps, et d’attendre le moment où ces deux destins vont se rencontrer, et comment cela va être présenté.
  • La complexité des événements qui se produisent, qui permettent donc de faire réfléchir les spectateurs à la fin du film.

J’ai moins aimé

  • La transition brutale qui se déroule au milieu du film, puisque cette transition peut fortement perturber les spectateurs et ainsi leur déplaire.
  • L’intérêt porté à un personnage, qui n’ajoute tout d’abord rien à l’intrigue, et n’est ensuite pas réellement exploité.

 

par Julie Hazotte

%d blogueurs aiment cette page :