Arras Film Festival 2019 : atelier animation à l’Hôtel de Guînes

L’Arras Film Festival, ce n’est pas uniquement une série de projections de films. Dans différents endroits de la ville, sont aussi organisés des ateliers scolaires, animés par des professionnels. Au programme :  maquillage, effets spéciaux, doublage… L’occasion pour les jeunes de la région de découvrir en s’amusant le monde du cinéma.

Ce jeudi 14 novembre, nous avons testé pour vous l’atelier ‘Animation’. Animé par Antoine Kempa et Gennaro De Falco, deux artistes aux multiples facettes, il s’est déroulé cet après-midi  à l’Hôtel de Guînes.

À quatorze heures tapantes, des éclats de voix d’enfants envahissent le premier étage du grand bâtiment. Le sourire aux lèvres, Antoine et Gennaro leur ouvrent les portes du studio. Ces enfants, ce sont les 29 élèves de CE1/CE2 de l’école primaire Louez-Dieu, venus directement d’Arras pour découvrir l’art de l’animation, et plus précisément le stop motion.

Découvrant la salle de travail, certains s’exclament déjà : « waouh, c’est grand ! ».

Et pour cause; aux quatre coins de la pièce, des dizaines de feuilles colorées, de feutres et de pochoirs s’amoncellent sur les différentes tables. Les yeux des enfants brillent déjà depuis longtemps : ils ne pouvaient rêver meilleures conditions pour laisser libre cours à leur imagination.


Plus personne ne tient en place, et c’est après avoir réclamé le silence, qu’Antoine rassemble les enfants pour leur dérouler le programme du jour. Ils vont devoir créer de toute pièce des mini-vidéos animées, en utilisant la technique du stop motion. Cette technique d’origine américaine consiste en fait en l’enchaînement de photographies d’objets inanimés. En les défilant rapidement, elles permettent de créer une vidéo plus ou moins longue, qui semble donner vie à l’objet en question.

Résultat de l’atelier animation 2017 en stop motion.


Trois groupes sont rapidement créés. L’un s’occupe de l’élaboration d’un générique, tandis qu’un autre s’attelle à la revisite du personnage de « Petit Mineur » (symbole de la régie publicitaire Médiavision). Enfin, le dernier groupe imagine une publicité amusante, en détournant la fonction première d’une pomme de terre.

Très vite, les écoliers dissipés du début de l’atelier se prennent au jeu. Les idées fusent de toute part, et chacun se plaît à transmettre à ses camarades ses connaissances sur le sujet.

La pomme de terre, devenue la mascotte de l’après-midi, se voit attribuer roues et pare-brise : la voilà transformée en petite voiture.


À l’autre bout de la salle, quelques enfants découpent des lettres, tandis que leurs camarades modèles un Petit Mineur coloré. Chacun travaille en s’amusant, dans la bonne humeur générale, sous les ordres d’Antoine et Gennaro, nos deux animateurs.


Puis, au bout d’une heure de pratique, le moment tant attendu arrive. Enfin, sous leurs yeux, les créations des jeunes vont prendre vie. Malgré leur jeune âge, les enfants sont très concentrés, et investis dans leur projet. Projecteurs, tablettes et trépieds : rien n’est laissé au hasard. D’un côté, Antoine propose aux volontaires de prendre les photos, tandis que de l’autre, Gennaro leur explique comment placer les objets. Tous les élèves ont leur rôle à jouer dans la création de ces petites vidéos !

La séance de travail n’est pourtant pas terminée. Il est maintenant l’heure de passer à la création de la bande-son. Tous en chœur, les enfants reproduisent le thème emblématique de Médiavision, et doublent avec brio leur petite publicité.

Lorsqu’arrive la fin de l’après-midi, chacun est tout simplement ravi, et impatient de découvrir le résultat. Malheureusement, il vont devoir faire preuve d’encore un peu de patience, pour contempler leur œuvre achevée.

Les résultats des ateliers ‘animation’ seront projetés samedi 16 et dimanche 17 novembre dans une salle de cinéma légèrement spéciale. Mini Paradisio, « le plus petit cinéma du monde » s’installera ce week-end sur la Grand’Place d’Arras. N’hésitez surtout pas à chercher la camionnette noire et rouge, pour apprécier de vos yeux le joli travail des enfants !

Flora Klich, Clémence Martin

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s