Arras Film Festival 2020 – Retour sur les victoires de l’année précédente

2019 marquait les 20 ans de l’Arras Film Festival. Comme chaque année, un jury se réuni afin de décerner différents Atlas afin de récompenser les différents réalisateurs.

Le film Dafne de Federico Bondi reçoit le prix du public pour son film Dafne.

Dafne est une jeune femme trisomique très active, âgée de 30 ans. Elle est très bien entourée par ses amis et adore son travail. Mais sa mère meurt de manière brute. Elle va donc remettre toute sa vie en question. Le film apporte une attention particulière et juste sur le handicap et le combat de cette femme.

Pour son film Let There Be Light, Marko Skop reçoit quant à lui l’Atlas d’Argent.

Milan est un père de famille travaillant à l’étranger afin de pourvoir sa famille. Il revient pour Noël auprès des siens mais découvre que l’un de ses fils a rejoint un groupe paramilitaire. Mais ce n’est pas le seul soucis auquel le père sera confronté avec la montée de l’extrême droite partout sur le continent européen.

L’Atlas d’Or tant convoité est décerné à The Father des réalisateurs Kristina Grozeva et Petar Valchanov.

Après la mort de sa femme, Vasil se met à croire que cette dernière cherche à le contacter depuis les morts. Il essaye donc parmi tous les moyens possibles de lui parler. Pavil, son fils tente de l’aider en vain. Il se retrouve lui aussi à reprendre conatct avec sa mère.

Ainsi s’est alors achevé la compétition de l’année 2020. En attendant une arrivée en salle pour certains à la réouverture des cinémas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s