Arras Film Festival 2021 : nous avons vu « Animal »

Après le beau succès de son documentaire Demain, co-réalisé avec Mélanie Laurent, Cyril Dion
continue de faire du cinéma pour alerter de la situation actuelle et propager une lueur d’espoir.
« Animal », son nouveau documentaire diffusé en avant-première le 8 novembre pour la 22ème
édition du Arras Film Festival, met en avant cinq différentes causes d’extinctions massives.

Le réalisateur a choisi deux adolescents pour personnages principaux afin de les confronter à
notre biodiversité menacée. Bella et Vipulan parcourent le monde à la rencontre de celles et ceux
qui luttent pour préserver la biodiversité. Eux-mêmes investis dans la vie de tous les jours, ils n’ont
pas peur de fait bouger les choses.


Ainsi, ils sont allés interviewer le président du Costa Rica, Claire Nouvian, fondatrice de
l’association BLOOM, et bien d’autres personnalités.

Bella Lack et Vipulan Puvaneswaran

A travers un tour du monde, ils découvrent que les animaux disparaissent pour cinq grandes
raisons : le changement climatique, la propagation de maladies, la pollution mais aussi la
surexploitation et la destruction de l’habitat des animaux, contraignant les espèces sauvages à se
rapprocher des zones urbaines et entrainant la circulation de nouveaux virus, tels que le SRAS
et… le COVID-19.


Eloïse BRIDE, Chloé DELEVAL et Louis FAVIER


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s